À l’aube de la vie

Serge Lebovici

Éléments de la psychopathologie du bébé

Éléments de la psychopathologie du bébé
L’échographie de la grossesse : les enjeux de la relation
René Diatkine, une pensée en mouvement
Allaiter : une relation fondamentale
L’annonce du handicap
L'ethnopsychiatrie

Revue de presse

Perspectives Psy

Lorsque nous avons eu l'ide, Monique Saladin et moi-m me, de crer avec Serge Lebovici une collection multim dias (vidos, livre et CD-Rom) sur la transmission du savoir et de la pratique en p dopsychiatrie, nous n'avions pas vraiment conscience de l'importance que cela allait prendre et de l'aventure extraordinaire que cela allait tre pour nous. La d couverte de l'homme qu'est Serge Lebovici nous a fascins, et sa disponibilit notre gard, malgr son emploi du temps de ministre, nous a tonns. Il avait certainement compris tout de suite les enjeux importants de cette collection, et surtout celui du premier num ro, entirement consacr sa transmission. Il nous a fallu pr s de trois ans pour mener bien ce travail tr s dlicat, pour lui, et passionnant, pour nous. Ren Diatkine disait, en parlant de la rencontre avec un analyste, qu'elle pouvait tre positive ou n gative, mais jamais neutre ! La rencontre avec Serge Lebovici a t tout, sauf neutre !

C'tait par une de ces splendides journ es d'automne, Saint-P tersbourg. Nous assistions avec Serge Lebovici la premi re rencontre de pdopsychiatrie Franco-Russe. Il tait accompagn par Colette Chiland, Annette Fr javille, Bernard Golse, Herv Benhamou et Pavel Katchalov. Ce dernier assurait la lourde t che d'interprte.

Malgr un accueil chaleureux et au-del des barri res linguistiques, les communications officielles se succdaient mais les changes n'taient pas toujours tr s faciles. Ces rencontres, qui runissaient des p dopsychiatres de toute la Russie, ronronnaient un peu jusqu'au moment o Serge Lebovici pr senta un cas clinique avec une cassette vido. La jeune g nration des amis Russes qui, jusque-l , n'avait pas os intervenir, tout d'un coup se mit alors poser des questions, manifester un r el intr t pour tous les commentaires que Serge Lebovici faisait autour de la situation qu'il prsentait.

C'est ce moment-l que nous est apparue comme une vidence l'ide de proposer Serge Lebovici, qui ne pourrait sans doute pas revenir ici tous les trois mois, de transmettre sa formidable clinique l'aide de documents vid os comments, analys s, accompagns par un livre pour les parties plus th oriques, et donc de crer une collection nouvelle, multim dia, destine la formation. Serge ajouta

  il faut aussi un CD-Rom ! .

Le premier titre

Pour lui qui se sert de la vido depuis 30 ans dans ses consultations, cette id e l'a sduit imm diatement et ne l'a plus quitt. Apr s trois ans de travail intense, nous avons enfin pu faire paratre le premier titre de cette Collection   l'aube de la vie : l ments de la psychopathologie du bb , par Serge Lebovici, une somme de 6 heures de documents vidos, qui permet de suivre pas pas l'laboration de la d marche du thrapeute exceptionnel qu'il est au cours de ses consultations, ses questionnements, son intuition, ses choix et surtout son empathie... Entre deux extraits cliniques, Serge Lebovici r pond des p dopsychiatres plus jeunes qui lui posent des questions ou qui mettent des critiques quant sa manire de faire en consultation. Pour lui, il s'agit bien l d'une nouvelle faon d'enseigner, de transmettre tout l'int rt de l'approche psychodynamique qui est la sienne.

Une quipe s'est constitue autour de Serge Lebovici et Bernard Golse pour nous aider btir ce premier num ro difficile. La  transmission  d'un homme comme Serge Lebovici n'est pas une mince affaire, et les sceptiques taient nombreux en voyant dans quelle aventure nous nous engagions. Heureusement, nous avons pers vr . Il est vident que nous n'avions pas mesur l'ampleur du travail que cela reprsentait. Serge Lebovici non plus, m me s'il a immdiatement adh r au projet et si sa confiance ne s'est jamais d mentie. Personne d'autre que lui, sans doute, n'aurait pu nous permettre de mener bien ce pari.

Dix fois, nous avons repris les montages pour affiner les choses, pour les rendre plus dynamiques, pour enrichir le propos. Plus les mois passaient, et plus nous rajoutions de choses faire. Nous disions Serge :  tu ne crois pas que serait une id e intressante d'avoir une controverse propos de ta pratique, mais avec des personnalits qui fassent le poids ?  Alors Serge Lebovici r flchissait rapidement et r pondait :  Oui, c'est une bonne ide, demain matin je vous dis qui nous allons demander cela . C'est ainsi que nous avons introduit l'intressante controverse, la fin de la premire cassette, avec Michel Soul et Jean-Pierre Visier.

Lorsque Bernard Golse est venu voir la premire maquette termin e, il nous a dit :  C'est formidable ! Ah si nous avions eu des documents comme ceux-l quand j' tais tudiant  ! R flexion qui nous a conforts dans l'id e qu'il fallait persv rer dans ce travail qui devenait de plus en plus accaparant et difficile cause du manque total de moyens financiers, mais passionnant raliser de bout en bout.

Serge Lebovici tait pour nous d'une disponibilit extr me, malgr ses journ es dignes d'un ministre. Infatigable, il nous recevait souvent chez lui le soir, o nous avions des s ances de travail de 3 ou 4 heures, soit pour des tournages, soit pour rfl chir au contenu du livre  L'arbre de vie , recueil d'articles de fond traitant des thmes soulev s dans les vidos.

Des lments compl mentaires

L'ide principale tait que tous les l ments du coffret devaient tre compl mentaires : les notions voqu es dans les vidos taient reprises dans le glossaire du livre. Lorsque Serge Lebovici voque une notion comme l' naction ou l'empathie, ou bien une personnalit comme John Bowlby, Ren Spitz ou Donald Winnicott, le mot ou le nom apparaissent en sous‑titre en italique, ce qui renvoie au glossaire du livre ou celui du CD-Rom, ou encore au Glossaire Illustr (vido n4). Nous enregistrions les d finitions que  Lebo  nous donnait et ensuite nous cherchions les images qui pouvaient illustrer le propos. Par manque de moyens financiers, nous avons d malheureusement nous contenter souvent de peu d'illustrations. Nous aurions par exemple souhait avoir des documents d'archives sur Freud, mais ils taient vraiment hors de port e pour nous et nous avons donc renonc cette acquisition.

Lorsque les vidos et le livre ont t achev s, nous nous sommes lancs dans la suite de l'aventure avec la r alisation du CD-Rom. Le petit comit scientifique r uni autour de Serge Lebovici, compos de Bernard Golse, Lisa Ouss, Brigitte Benchetrit, Michel Botbol et Richard Uhl, nous a beaucoup aid dans tout ce difficile parcours. Il y a bien eu quelques moments de doutes, de dcouragement m me, devant l'normit du travail dans lequel nous nous tions, Monique Saladin et moi-m me, lancs corps perdu, convaincus que nous tions de la n cessit d'aller au bout de l'entreprise. Nous le devions Serge Lebovici.

Lorsque nous avons commenc l' laboration du CD-Rom, tout le monde a retrouv un deuxi me souffle car c'tait l une vraie nouveaut : qu'allait-on y mettre ?

Nous avons choisi d'en faire un lment de d bat international, o des personnalit s de tendances diffrentes de celle de Serge Lebovici s'exprimeraient : Dilys Daws, de la Tavistock Clinic Londres, Didier Houzel, du CHU de Caen, Ginette Raimbault, Paris, Anne-Marie Sandler, du Centre Anna Freud Londres, enfin Daniel N. Stern, de l'Universit de Gen ve rpondent des questions poses propos de quelques squences cliniques pr cises o la mani re de faire et les interventions de Serge Lebovici peuvent entraner adh sion ou critique des participants. Le lecteur peut lui-mme r pondre aussi aux questions, et donc se situer par rapport aux diffrents courants.

La diffusion de ce premier titre - nous en avons actuellement cinq en chantier (le deuxi me titre est sorti depuis avril 1999*) nous confirme que nous avons eu raison de nous obstiner, car les utilisateurs semblent apprcier l'outil que repr sente ce premier coffret. C'est ainsi que Michel Amar, Professeur de pdopsychiatrie Nantes, dit, dans une analyse qu'il fait des documents :  Il me parat n cessaire qu'ils soient disponibles l'Universit de Nantes, mais galement dans les biblioth ques des diffrents h pitaux psychiatriques de la rgion. L'importance des r frences th oriques et la qualit des intervenants font que ces documents, d'une toute premi re qualit, r sument le corpus thorique que devrait poss der tout pdopsychiatre .

Serge Lebovici pr sente le coffret comme tant sa transmission : nous ne pouvions pas r ver mieux.

* L'chographie de la grossesse : les enjeux de la Relation .

Alain Casanova et Monique Saladin

Perspectives Psy
n°2, avril-mai 2000

4 chapitres (VHS ou DVD)

 Le moment sacré

 Thérapeute ou sorcier ?

 La malédiction allégorique

 Le glossaire illustré

Un livre

 L'arbre de vie (vendu séparément)

Un CD-Rom

 Le complément indispensable

 

Sommaire dtaillé

 Présentation complète du coffret

 

Revue de presse

 le Carnet Psy

 La revue de l'infirmière

 Devenir

 Pratiques en santé mentale

 Être

 Perspectives Psy

 

Disponible en version anglaise et espagnole...



À l’aube de la vie — 149 rue de Sèvres, 75015 Paris Cedex — Tél. 01 53 69 08 05, fax 01 53 69 08 95 — infos@aubedelavie.com